Saul Bass

MON INSPIRATION QUOTIDIENNE

Publié le 5 décembre 2018 par Audrey

The Iconic Title Sequences Saul Bass Created for Hitchcock ...

Saul Bass, graphiste New Yorkais du milieu du XX°  siècle est certainement un des graphistes les plus marquants dans le domaine cinématographique. Il a notamment travaillé sur les génériques et affiches de films et son travail est.. Époustouflant ! Il révolutionne l’univers graphique du cinémaen lui donnant une dimension artistique.

“Mon idée de départ était qu’un générique pouvait mettre dans l’ambiance et souligner la trame narrative du film pour évoquer l’histoire de manière métaphorique. Je voyais le générique comme une façon de conditionner le public de façon à ce que, lorsque le film commence, il ait déjà un écho émotionnel chez les spectateurs. J’étais convaincu que le film commence vraiment dès la première image.”

Il joue beaucoup avec la typographie, les formes géométrique et son univers est facilement reconnaissable, c’est pop et coloré. (vous voyez d’où je tire mon inspiration…)

Saul Bass – Index Grafik

Ci-dessus, un extrait du story board du générique de Psychose par Alfred Hitchcock où chaque mouvement géométrique est rythmé par la musique angoissante de Bernard Herrmann. Sur celui-ci, même pas besoin de couleurs pour donner de la vie à un générique !

La création d’un générique est assez complexe puisqu’il faut arriver à faire rentrer le spectateur directement dans l’univers du film. Il faut donc porter une attention particulière aux détails et arriver à cerner l’histoire et le ton du film tout en restant subtil. Et c’est le même combat pour les affiches où on ne doit pas trop révéler tout en indiquant au spectateur dans quoi il va s’embarquer. L’affiche qui a révélé Saul Bass est celle de L’homme au bras d’or, un film d’Otto Preminger puisqu’il casse les codes des affiches cinématographiques qui étaient alors en vogue à ce moment-là et qui mettaient en avant les acteurs. Ici c’est un choix osé qu’il fait en mettant de côté Frank Sinatra.

L'Homme au bras d'or - Film (1955) - SensCritique

Et puis Saul Bass c’est aussi des couleurs chaudes.. Très chaudes, et beaucoup de minimalisme, adepte du célèbre “less is more” de Mies van der Rohe,tant pour la couleur puisqu’il utilise beaucoup la bichromie que pour ses illustrations qui sont volontairement sans détails.

saul bass project

Et puis Saul Bass, c’est une source d’inspiration pour de nombreux graphistes dans l’univers du cinéma tels que Pete Docter, David Silverman et Lee Unkrich qui ont réalisé le générique Monstres & Compagnie ainsi que Florence Deygas et Olivier Kuntzel, deux Français qui ont réalisé le générique de Attrape moi si tu peux de Steven Spielberg. Et c’est également une grande source d’inspiration pour moi, vous pouvez le voir dans mon projet Blow UP (catégorie print & web) où je me suis inspirée des couleurs et des mouvements géométriques pour la création du story board du générique de l’émission Blow Up.

Je vous laisse maintenant avec cette dernière vidéo qui rassemble une grande partie des génériques réalisés par Saul Bass.

Bon visionnage et à bientôt !

3